En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Manger des fleurs ? Pourquoi pas ?


Si vous voulez varier vos plats, vous pouvez déguster des fleurs comestibles et les utiliser pour préparer des soupes, des omelettes ou des confitures. Mais il faut faire attention : toutes les fleurs ne se mangent pas ! Certaines sont même mortelles et il faut bien les connaître avant de les déguster.

On utilise les roses pour faire des confiseries[1], de la confiture et même des pétales cristallisées. Par contre, les pétales de coquelicots[2] se mangent crus[3] en salade ou bien confits[4] au sucre.

En soupes ou dans des salades composées, il est possible de déguster des chrysanthèmes.

La campanule est idéale pour décorer les plats et son goût rappelle celui du petit-pois.

La pâquerette[5] rappelle légèrement le goût de la mâche[6]. Elle peut être utilisée dans la salade ou comme accompagnement d'un plat chaud. La lavande a une saveur très forte, par conséquent il faut l’utiliser avec parcimonie, aussi bien dans les desserts que pour réaliser des boissons.

La violette a un parfum très délicat, à la fois[7] sucré et un peu amer. Utilisez ses pétales dans des desserts, des salades de fruits, des sirops et des liqueurs, ainsi que dans des soupes froides, des gelées[8], des beurres aromatisés, des plats cuisinés.

Les beignets[9] de fleurs de courgettes sont célèbres, mais ces fleurs peuvent également être farcies, ou bien agrémenter[10] des omelettes ou des salades. Le bégonia a des pétales croquants et colorés à la saveur acidulée qui peuvent agrémenter des plats aux saveurs de la mer : poissons, coquillages, crustacés, mais aussi des salades de fruits. Les fleurs d’hibiscus, séchées ou fraîches, colorent et parfument le champagne et les kirs[11], ainsi que les sorbets et les glaces. La fleur de cerisier rappelle la fleur d'oranger ou de pommier et on peut l'utiliser pour aromatiser plusieurs[12] préparations.

La liste pourrait continuer... parce que vous pouvez également consommer de la glycine, du camélia et même du mimosa!

En plus, cuisiner des fleurs, c’est tendance ! Mais ce n’est pas nouveau, parce que déjà dans l’Antiquité, les Égyptiens et le Romains utilisaient des fleurs dans leur cuisine.

 

Claudia Casazza

 


[1] Des confiseries : dei dolciumi
[2] Un coquelicot : un papavero
[3] Cru : crudo
[4] Confit : candito
[5] Une pâquerette : una pratolina, margheritina
[6] La mâche : la valeriana, la lattughella
[7] À la fois : nel contempo
[8] Une gelée : una gelatina
[9] Un beignet : una frittella
[10] Agrémenter : ornare
[11] Le kir : tipo di aperitivo
[12] Plusieurs : parecchi/e

Ti potrebbero interessare anche