En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Cet été, participe à un chantier de jeunes bénévoles!


Les chantiers de jeunes bénévoles[1] proposent des expériences de bénévolat en France et à l’étranger et leur but est principalement de rassembler des jeunes autour d’un projet utile à la collectivité. Depuis le premier chantier international, en France en 1920, ils favorisent des rencontres entre les cultures et ils s’inspirent de valeurs humanistes comme le développement[2] culturel, intellectuel et moral de l’être humain, le respect des autres, la tolérance et le partage[3]. Les personnes qui décident de vivre cette expérience collective unique et enrichissante[4] montrent leur volonté de participer à la vie sociale à travers la réalisation d’actions concrètes au service de l’intérêt général et pour eux ces chantiers sont souvent la première occasion de connaître le monde du volontariat.

La majorité des chantiers se déroule[5] en juillet et en août et dure souvent en moyenne 2 ou 3 semaines. Toutefois, il arrive que certains organismes et associations en proposent durant l’année, les week-ends et les petites vacances scolaires. La durée hebdomadaire[6] de travail varie entre 20 et 30 heures par semaine pour les mineurs et entre 30 et 35 heures pour les majeurs. En ce qui concerne l’âge des participants, il faut savoir que tout jeune à partir de 14 ans peut s’inscrire à un chantier bénévole en France et à partir de 16 ans dans quelques pays d’Europe. Mais de nombreux chantiers sont uniquement ouverts à partir de 18 ans.

S’agissant de bénévolat, les participants ne sont pas rémunérés. Au contraire, une modeste participation financière peut être demandée pour couvrir l’adhésion à l’association, la pension complète, l’assurance[7], les frais[8] de voyage et de visa. Mais les conditions de départ et la prise en charge des frais sont très différentes selon chaque chantier et il existe des aides de financement avec les conseils régionaux ou les mairies.

Leurs missions peuvent être dans des domaines[9] variés : développement durable[10], sauvegarde[11] et promotion du patrimoine ou de l’environnement[12], restauration de bâtiments[13], organisation d’un festival, animation…

Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation car sur place des organisateurs accueillent et « forment » les nouveaux arrivants. Mais il est important de choisir un chantier en lien avec ses propres envies et ses projets futurs, parce que cela augmente la motivation.

Pour trouver le chantier idéal on peut consulter la liste diffusée par le Ministère de la culture (qui propose surtout des chantiers de fouilles[14] archéologiques) ou s’adresser à des associations locales, régionales ou nationales comme Rempart ou Cotravaux ou encore visiter le portail[15] jeunes.gouv.org.

La dimension sociale et humaine est omniprésente. D’ailleurs, un chantier de jeunes bénévoles n’est pas un séjour en centre de vacances, ni un séjour linguistique, ni un job d’été, c’est avant tout une rencontre interculturelle, même pour ceux qui se déroulent en France.

 

Claudia Casazza

 


[1] Le bénévole : il volontario
[2] Le développement : lo sviluppo
[3] Le partage : la condivisione
[4] Enrichissant : gratificante, appagante
[5] Se dérouler : svolgersi
[6] Hebdomadaire : settimanale
[7] L’assurance : l’assicurazione
[8] Les frais : le spese
[9] Le domaine : l’ambito
[10] Le développement durable : lo sviluppo sostenibile
[11] La sauvegarde : la salvaguardia, la tutela
[12] L’environnement : l’ambiente
[13] Le bâtiment : l’edificio, il fabbricato
[14] Les fouilles : gli scavi
[15] Le portail : il portale

Ti potrebbero interessare anche