En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Le 20 novembre : journée mondiale des droits de l'enfant


À la fin de la deuxième guerre mondiale, la famine[1] et la maladie menaçaient les enfants d'Europe. En 1946 les Nations Unies – qui venaient de naître - ont donc estimé qu’il était nécessaire de créer l’UNICEF, une agence consacrée à l'amélioration et à la promotion de la condition des enfants. En 1953 l'Assemblée générale des Nations Unies a reconduit le mandat de l'UNICEF pour une durée illimitée et en 1954 la Journée mondiale de l'enfance a été créée.

Aujourd’hui cette journée marque également le jour de l’adoption par l’Assemblée Générale de la Déclaration des droits de l’enfant, en 1959, et de la Convention relative aux droits de l’enfant, adoptée à l’unanimité par l’ONU en 1989.

La Convention, signée en 1989, définit une liste de droits de l'enfant comprenant le droit à la vie, à la santé, à l'éducation, à une vie de famille, à être protégé de la violence, de l’abus et de la discrimination, ainsi que le droit de jouer et de faire entendre sa voix.

La journée du 20 novembre représente l’occasion de sensibiliser l’opinion publique, mais aussi de mobiliser des ressources[2] et de recueillir des fonds pour financer les programmes de l’Unicef, afin de transformer cette date en actes concrets en faveur des enfants du monde entier.

C’est une journée de fraternité mondiale dont l’objectif est de promouvoir, par le biais[3] du dialogue et de l’action, la réalisation d’un monde meilleur, dans l’intérêt de tous les enfants, « sans distinctions aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion […], d'origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation »[4].

Comme l’éducation aux droits de l'Homme, et aux droits de l'enfant en particulier, fait partie des programmes d'enseignement, les actions éducatives autour de ce thème se multiplient : des prix, des concours et des jeux sont organisés dans tous les établissements scolaires. D’ailleurs, les parents, les enseignants, les professionnels des médias, de même que les jeunes et les enfants eux-mêmes, peuvent jouer un rôle crucial et faire de cette Journée un événement important pour leur communauté ou pour leur pays.

L’UNICEF, qui intervient dans 190 pays et territoires, est un partenaire de longue date du Ministère de l’Éducation nationale dans le domaine[5] de la promotion des droits de l'enfant. Voilà pourquoi il propose un site ludo-éducatif (myUNICEF.fr) permettant aux enfants et aux jeunes (à partir de 6 ans et jusqu'à 26 ans) de s'engager[6] bénévolement pour mener des projets qui encouragent une citoyenneté[7] active et participative.

Claudia Casazza

 


[1] La famine : la carestia
[2] Une ressource : una risorsa
[3] Par le biais : attraverso
[4] Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, article 2
[5] Le domaine : l’ambito
[6] S’engager : impegnarsi
[7]La citoyenneté : la cittadinanza

Ti potrebbero interessare anche