En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Les fêtes de Jeanne d’Arc


En 2020, la France célèbre un double anniversaire : le centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc par l’Église catholique le 16 mai 1920 et de la loi[1] Fabre du 10 juillet 1920 instituant la Fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme.

Mais connaissez-vous vraiment l’histoire de cette célèbre héroïne française ?

Jeanne d’Arc, dite la Pucelle d’Orléans, est née à Domrémy, en Lorraine, en 1412. À cette époque-là la France s’opposait aux Anglais pendant la célèbre guerre de Cent Ans et la moitié du pays était sous domination anglaise ou bourguignonne. En outre le royaume était faible[2], car le Dauphin[3] Charles (futur Charles VII) était considéré comme le fils illégitime de Charles VI, dit « le Fou », incapable de gouverner à cause de sa folie.

Dès l'âge de 13 ans, Jeanne a commencé à entendre des voix célestes qui lui disaient de chasser les Anglais du royaume[4] de France et à 17 ans elle a décidé d’aller à Chinon rencontrer le Dauphin pour lui parler de sa mission. En effet, en 1429, avec des chevaux et une escorte elle a traversé une partie de la France et a rencontré le futur roi Charles VII qui lui a fait confiance[5] et qui lui a donné une troupe pour aller libérer Orléans.

Cette ville était assiégée[6] depuis de longs mois par les Anglais, mais l’arrivée de la Pucelle a redonné confiance aux soldats français épuisés[7] et bientôt les Anglais ont été contraints[8] de lever le siège[9].
 

Après cet important succès, suivi d’autres victoires, Jeanne a réussi à faire sacrer[10] le Dauphin à Reims le 17 juillet 1429. Mais une fois sacré, le roi voulait négocier la paix avec ses adversaires, alors que la Pucelle a voulu continuer la guerre. Elle a été capturée à Compiègne le 23 mai 1430 et les Anglais ont instruit un procès d’hérésie à Rouen pour l’accuser de sorcellerie[11].

Suite à ce procès elle a été condamnée au bûcher[12] et le 30 mai 1431 elle a été brûlée vive sur la place du Vieux-Marché à Rouen, en présence de ses juges et de tout un public.

Après sa mort, la guerre de Cent Ans s’est terminée victorieusement pour la France et en 1456 un procès a réhabilité la Pucelle et toute sa famille. En 1909, elle a été béatifiée et puis canonisée en 1920. Et c’est ainsi que Jeanne d’Arc est devenue une figure emblématique de l’histoire de France.

Encore maintenant, la ville d'Orléans célèbre tous les ans sa libération en organisant les « fêtesjohanniques » et sa statue se dresse au milieu de la place du Martroi. En Lorraine, on peut visiter sa maison natale, à Domrémy. À Rouen, on peut visiter le donjon[13] où elle a été interrogée ou l’Historial qui permet de se plonger[14] dans l’enquête judiciaire liée à son procès et à Paris, sa statue équestre est située à proximité du lieu où elle a été blessée, lors de sa tentative de libérer la ville.

Figure marquante de l’Histoire de France, symbole du féminisme pour certains, sainte populaire pour d’autres, Jeanne reste un personnage universel qui incarne l’héroïsme, le patriotisme et le courage.

 

 

Claudia Casazza


 

 


[1]  La loi : la legge
[2]  Faible : debole
[3]  Le dauphin : il delfino
[4]  Le royaume : il regno
[5]  La confiance : la fiducia
[6]  Assiégé : assediato
[7]  Épuisé : spossato
[8]  Contraint : costretto
[9] Le siège : l’assedio
[10]  Sacrer : incoronare
[11] La sorcellerie : la stregoneria
[12] Le bûcher : il rogo
[13] Le donjon : il torrione
[14] Se plonger : immergersi

Ti potrebbero interessare anche