En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Tourisme durable en Afrique


Voyager autrement ? Cela est possible aujourd’hui grâce au tourisme équitable qui s’inspire de principes de justice sociale et économique, qui assure aux voyageurs une expérience unique et qui respecte les hommes et les cultures des pays visités.

En France l’ATES (Association pour le Tourisme Équitable et Solidaire) est le premier réseau national de spécialistes du tourisme équitable et solidaire et son but est de faire du voyage un levier[1] de développement et de solidarité internationale. L’association, créée en 2006, propose des voyages hors des sentiers battus dans plus de cinquante pays dans le monde.

En Afrique on peut partir au Bénin pour participer à un programme de restauration de l’habitat naturel des singes, pour vivre en immersion dans des villages pittoresques et pour partager le quotidien de la population. On peut également partir à Madagascar pour visiter une association de protection de l’enfance vulnérable et participer aux projets de solidarité pour les enfants des rues, mais aussi pour rencontrer des lémuriens, naviguer dans les gorges du fleuve Manambolo et s’immerger dans la culture malgache.

Les plus aventureux partiront en Mauritanie pour une randonnée chamelière dans le désert et ce circuit leur permettra de découvrir de différents milieux sahariens : oueds[2] ensablés, plateaux rocheux, gorges encaissées, dunes, oasis et palmeraies[3].

Les passionnés d’ethnologie pourront choisir un voyage au Burkina Faso et partir à la découverte de la vie des femmes et de leur savoir-faire, comme le filage du coton ou la fabrication du beurre de karité. Pendant leur séjour les voyageurs auront également l’occasion de rencontrer des associations locales pour discuter de polygamie, de microcrédit et de lutte contre la pauvreté.

Pour apprécier l’hospitalité légendaire des Sénégalais ATES propose enfin un voyage à travers le nord du pays, avec la visite de Dakar et de Saint-Louis, deux villes au riche patrimoine, et la découverte de l’île de Gorée, avant-poste colonial tristement célèbre pour son rôle dans la période de la traite des esclaves.

Le site web propose beaucoup d’autres voyages passionnants, ayant tous comme but le partage, la solidarité, la création d’un lien social entre touristes et habitants, mais surtout le respect des cultures et de l’environnement.

 

Claudia Casazza

 


[1] Le levier: la leva
[2] L’oued: wadi (corso d’acqua africano, con regime idrologico molto irregolare)
[3] La palmeraie: il palmeto

Ti potrebbero interessare anche