En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Ces artistes qui recyclent


Aujourd’hui l’écologie est au cœur des préoccupations des citoyens[1]. D’après un récent sondage, 80% des Français pensent que la question environnementale est prioritaire et tous les États interviennent pour la lutte contre les pollutions et pour la sauvegarde[2] de notre planète.

Surcyclage (ou upcycling), recyclage, récupération, «zéro déchet», ce sont donc des termes qu’on utilise de plus en plus dans la vie de tous les jours et même dans le domaine[3] de l’art! En effet, plusieurs artistes prennent conscience des problèmes de surconsommation et cela les amène à récupérer des objets pour leur offrir une seconde vie. On les appelle les artistes récupérateurs et récupératrices.

Le premier artiste à avoir intégré dans ses œuvres des matériaux dits “grossiers”[4] est Pablo Picasso, qui a utilisé par exemple un guidon[5] et une selle de vélo pour sa sculpture « Tête de taureau » en 1958. Un autre pionnier du recyclage des déchets en matériau artistique est le sculpteur niçois Arman qui a commencé dans les années 60 à dénoncer la surconsommation à travers des tableaux de détritus.

Aujourd’hui, parmi ces « artistes du recyclé » nous trouvons par exemple Chris Jordan. Ce photographe américain dénonce le délire consommateur qui aboutit[6] à des montagnes de déchets et, selon le principe de la photomosaïque, il a composé en 2009 un collage numérique où 2,4 millions de morceaux de plastique représentent une vague[7] (hommage à Hokusai) prête à se briser[8]. Tout le plastique de cette image a été collecté dans l’Océan Pacifique et 2,4 millions de détritus, c'est l'équivalent de ce que nous rejetons à la mer chaque heure.

Mary Ellen Croteau utilise les bouchons de bouteille comme les touches[9] impressionnistes ou les pixels des images numériques, alors que Claire Morgan réalise des sculptures avec des sacs poubelle bleus et Khalil Chishtee avec des sacs plastiques blancs.

Parmi les artistes contemporains francophones nous trouvons David Auboué, dit Dadave, qui recycle les composants électroniques et Étienne Cyr, sculpteur d’assemblages canadien, qui réutilise des objets délaissés[10] pour créer un véritable bestiaire surréaliste.

Le jeune ivoirien Mounou Désiré Koffi est un autre artiste qui mélange art et recyclage et qui met son travail au service de la planète. Il démonte les téléphones portables cassés et trop vieux pour être réparés, il les découpe et puis il colle les bouts de claviers et d'écrans sur ses tableaux. Il réalise ainsi de magnifiques tableaux colorés qui représentent les enfants et les jeunes de son quartier mais aussi des sujets d'actualité, comme la délinquance et la violence de la vie urbaine.

Cette liste pourrait continuer car de nombreux artistes recyclent des matériaux pour faire leurs œuvres d’art. Ils ont tous du talent, car ils savent revaloriser des objets destinés à mourir, mais ils ont également le grand mérite de sensibiliser le public à l’environnement.
 

Claudia Casazza

 

 

 


[1] Un citoyen : un cittadino
[2] La sauvegarde : la salvaguardia
[3] Un domaine : un ambito
[4] Grossier : grossolano, grezzo
[5] Un guidon: un manubrio
[6] Aboutir: sfociare, portare
[7] Une vague: un’onda
[8] Se briser: infrangersi
[9] Une touche : una pennellata, un tocco
[10] Délaissé: abbandonato

 

Ti potrebbero interessare anche


Les festivals de BD
Materiale Didattico

Les festivals de BD

Niveau: B1 Connaissez-vous le " neuvième art " ? C'est la bande dessinée, un genre littéraire et artistique qui raconte une histoire à...
Approfondisci
La Nouvelle Calédonie
Materiale Didattico

La Nouvelle Calédonie

Nivel: B1 Vous connaissez le « Cœur de Voh », la célèbre formation végétale naturelle qui, vu d'en haut, a la forme d'un cœur...
Approfondisci