En Français En Français
indietro
Materiale Didattico

Camélia Jordana, une artiste complète


Camélia Jordana, née le 15 septembre 1992 à Toulon, est une auteure-compositrice-interprète, musicienne, chanteuse et actrice française. D’origine algérienne, elle mélange cette double culture dans sa musique et son style pop-soul est extrêmement original.

Elle est connue en France depuis 2008, après un concours de chant, « La Nouvelle Star », où elle se classe troisième. Elle ne remporte pas le télé-crochet[1], mais le jury apprécie sa voix suave et puissante[2] et son interprétation a cappella de « What A Wonderful World » de Louis Armstrong.

En 2010, à l’âge de 18 ans, elle enregistre son premier album intitulé « Camélia Jordana » et elle sort son premier single « Non, non, non (Écouter Barbara) ». Le succès est immédiat ! L’album est certifié disque de platine avec 160 000 albums vendus, le single est choisi par l’UNICEF France afin de soutenir[3] les droits[4] de l’enfant dans le monde et la chanson « Non, non, non (Écouter Barbara) » est réécrite pour l'occasion et présentée sous forme de flashmobs à travers toute la France.

Ensuite, elle passe de la chanson au cinéma, elle devient comédienne et remporte[5] même un César en 2018 pour son rôle dans le film « Le Brio ».

Parallèlement, la jeune femme continue sa carrière de chanteuse et son dernier album, « Facile x fragile », sort le 29 janvier 2021.

C’est une artiste engagée[6] : elle s’exprime habituellement dans le débat[7] médiatique, elle répète souvent qu’elle a « besoin de parler des inégalités[8] et des injustices » et elle défend l’idée d'une République juste et solidaire, fidèle à sa devise[9] « Liberté, égalité fraternité ».

Attachée[10] à ses principes, le 27 novembre 2015, dans la cour de l'Hôtel des Invalides à Paris, elle interprète aux côtés de Yaël Naim et Nolwenn Leroy « Quand on n’a que l’amour », de Jacques Brel, en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Dans son troisième album sorti en 2018, elle fait référence au massacre des Algériens du 17 octobre 1961. En 2020, elle dénonce les violences policières et prononce des discours antiracistes et dans son dernier album elle chante son engagement[11] féministe.

 

Claudia Casazza

 


[1] Le télé-crochet : il talent show
[2] Puissant(e) : potente
[3] Soutenir : sostenere
[4] Le droit : il diritto
[5] Remporter : vincere, ottenere, conquistare
[6] Engagé(e) : impegnato(a)
[7] Le débat : il dibattito
[8] L’inégalité : la diseguaglianza
[9] La devise : il motto
[10] Attaché(e) : attaccato(a), affezionato(a)
[11] L’engagement : l’impegno

Ti potrebbero interessare anche